Panier

Après l’Ambroisie, les nouveaux projets de la Cheffe Yazmin Geze

La Cheffe de l’Ambroisie a décidé de changer d’horizon. Avant de se lancer à plein dans le restaurant inclusif Le Grain de Sel, elle devient cheffe à domicile.

Petite pointe de nostalgie ce mardi 19 avril au 4 rue Henri de Toulouse Lautrec. L’Ambroisie a tiré le rideau, après 7 ans de cuisine, de moments d’échanges et de partage. Attention, rien de triste ici. C’est un choix. Pour aller vers d’autres projets. Et la Cheffe Yazmin et son mari Guillaume en ont plein…. La mise à l’arrêt forcée liée au Covid et la rencontre de l’équipe du restaurant inclusif « Le Grain de sel » les ont décidés à arrêter l’Ambroisie pour embrayer sur une nouvelle aventure humaine et culinaire. En attendant, Yazmin devient cheffe à domicile et démarrera les cours de cuisine à la mi-mai !

Une cuisine d’inspiration

Pour ceux qui ont eu le privilège d’y goûter, Yazmin cultive une cuisine d’inspiration – comprenez que malgré son origine mexicaine, elle ne veut s’enfermer dans aucun carcan. « Je crée en fonction de la saison, des produits de qualité que je trouve, des personnes à qui s’adressent mes plats. Je m’adapte en permanence », relève-t-elle. « Hier soir, pour notre soirée dédiée à nos plus fidèles clients, ils nous ont laissé faire. Et c’était chargé en émotion », reconnaît Guillaume. A partir d’aujourd’hui et jusqu’à l’ouverture du Grain de Sel en septembre, Yazmin proposera ses services comme cheffe à domicile ! A partir de 10 personnes et jusqu’à 150 ou plus, elle se fera un plaisir de venir concocter ses plats sur-mesure chez les gens. Elle souhaite aussi transmettre, et démarrera les cours de cuisine à la mi-mai. Un format de 2h pour 5 à 6 personnes. « J’ai envie de montrer comment exploiter au maximum une viande ou un poisson, réaliser une sauce, un jus à partir des parures ou des arêtes, lever un filet, cuisiner végétarien ou encore comment composer un repas avec les restes », explique-t-elle.

Un mexicaine et un gersois

Arrivés à Albi en 2009 – un vrai coup de cœur pour la ville, Yazmin et Guillaume ont racheté l’Ambroisie en 2016. Ils se sont rencontrés dans un restaurant réputé des Pyrénées, lui en poste comme serveur, elle en stage après avoir suivi des études de cuisine au Mexique. « La cuisine au Mexique, c’est une histoire de transmission. C’est normal de savoir cuisiner. Ma grand-mère notamment m’a beaucoup transmis », souligne Yazmin.

Le lien avec l’Europe s’est fait parce qu’elle travaillait, pour payer ses études, dans un restaurant dont le chef était Suisse. « Il m’a beaucoup appris et m’a donné envie d’aller en France ». Arrivée dans l’Hexagone, Yazmin passe par de nombreuses maisons dont quelques étoilés : Alain Ducasse à Paris ou Enjalran à Albi. Le confinement a été un déclencheur : une réflexion sur leur métier-passion qui a toujours rythmé leur vie, et une question : comment faire pour garder le plaisir de faire plaisir ? Ils ont trouvé la réponse : se lancer un nouveau défi !

Le Grain de sel

Comment ont-ils rencontré l’équipe du Grain de Sel ? Charlette Fraysse, présidente de l’association Citoyens 21, qui venait souvent au restaurant, les a contactés pour avoir des conseils sur leur projet de restaurant. « On n’a pas mis trop de temps à réfléchir, se souvient Yazmin. Tout s’est enchaîné : le projet de vendre, de changer, de travailler dans un établissement plus grand….envie d’une nouvelle expérience humaine surtout ». Le Covid a servi d’étincelle. « Les enfants trisomiques n’ont pas de filtre, ils sont cash. On a déjà travaillé plusieurs mois avec Gael, Sébastien, Eva, Julien ou Lucinda, je me suis régalée, se réjouit Yazmin. Ils travaillent à leur rythme, mais sont très appliqués. Notre but au Grain de sel : que les clients oublient la trisomie, qu’ils viennent au Grain de Sel parce qu’on y mange bien et qu’ils y reviennent… »

« A l’Ambroisie, on avait l’obligation d’être toujours au top, pas droit à l’erreur, note enfin la Cheffe. Au Grain de Sel, on ne sera qu’un maillon de la chaîne.. Et, on en est sûr, ce sera un restaurant extra-ordinaire ! »

Pour la contacter  :