Panier

La Chronique n°2

Menthe, romarin, mélisse sont les premières plantes aromatiques qui se réveillent au jardin, en attendant basilic, persil ou aneth. Profitez de leurs bienfaits en parfumant vos boissons ou en assaisonnant vos plats !

Avec le printemps, les plantes aromatiques se réveillent au jardin. Les feuilles de menthe nous offrent leur beau vert vif, le romarin se met à fleurir, la mélisse occupe déjà l’espace (elle prendra volontiers toute la place si on la lui laisse !), tandis que le thym attend sagement les prochaines chaleurs pour faire exploser son parfum.

Saveur, odeur, couleur, texture des feuilles… Ces plantes sont de véritables trésors qui réveillent tous nos sens. En matière de cuisine, c’est un vrai cadeau ! Et pour ne rien gâcher, les plantes aromatiques sont des alliées précieuses pour notre santé :

  • Elles contiennent des antioxydants qui protègent nos cellules ;
  • Elles invitent à savourer les plats et donc à manger plus lentement, en prenant le temps de mâcher, ce qui améliore la digestion et permet au signal de satiété de se faire entendre à temps (avant que l’estomac ne soit déjà trop plein !) ;
  • Elles relèvent les plats, ce qui permet de réduire l’apport en sel et donc de protéger nos artères ;
  • Sous forme d’infusions, elles peuvent soutenir différentes fonctions de l’organisme (poumons, foie, intestins, …)
Alors, n’attendez plus, assaisonnez vos plats avec les plantes aromatiques !

En voici quelques incontournables, faciles à trouver ou à cultiver au jardin, pour des assiettes pleines de vie !

La menthe poivrée (Mentha x piperita)

Rien que de humer quelques feuilles froissées, elle vous fait saliver ! Plante aromatique à l’odeur forte, légèrement piquante et rafraîchissante, elle s’accorde aussi bien au salé qu’au sucré

Comment l’utiliser ?

  • Pour rehausser un velouté de petit pois, un tzatziki au concombre ou un taboulé
  • Ajoutez quelques feuilles fraîches sur une salade de fraises et laissez reposer au frais avant de servir, ainsi plus besoin d’ajouter du sucre !
  • Testez-la en thé glacé l’été avec des rondelles de citron !
Le thym (Thymus vulgaris)

Cette plante méditerranéenne aime la rocaille et les fortes chaleurs. Les molécules aromatiques qu’elle produit la protègent des coups de chaud en limitant l’évaporation des feuilles.

Comment l’utiliser ?

  • En pincée dans les plats mijotés, sur des tartes aux légumes
  • En infusion avec des zestes de citron et un peu de gingembre en cas de coup de froid
Le romarin (Rosmarinus officinalis)

Cette plante ligneuse pourra vite devenir un bel arbuste si elle se plaît au jardin ! Le romarin contient des composés intéressants pour soutenir et protéger le foie.

Comment l’utiliser ?

  • Quelques branches dans les gratins de potirons, les ragoûts de viande ou dans une compote de pomme ou d’abricot
  • En infusion après un repas copieux. Vous pouvez y ajouter des fruits séchés ou écorces d’oranges pour adoucir son goût corsé
L’origan ou Marjolaine sauvage (Origanum vulgare)

Son odeur vous évoquera sans doute la pizza et le soleil, c’est un incontournable en assaisonnement des plats méditerranéens.

Comment l’utiliser ?

  • Quelques feuilles séchées sur les tartes, pizzas, cakes, … vous pouvez même en ajouter un peu dans la pâte !
  • Ajouter une branche dans votre huile d’olive pour l’assaisonner
La sauge (Salvia officinalis)

Du latin « salvare » qui signifie « sauver », cette plante est très souvent retrouvée dans les médecines du monde pour soulager de nombreux maux. Invitez les enfants à toucher ses feuilles duveteuses au moment de la cueillir.

Comment l’utiliser ?

  • Sur des pommes de terre sautées, pour assaisonner un risotto ou des côtelettes d’agneau

Nota bene : Evitez l’infusion trop régulièrement, elle possède des effets œstrogéniques qui ne sont pas adaptés pour tous

La mélisse (Melissa officinalis)

Généreuse herbacée aux multiples vertus, elle attirera également les abeilles au jardin ! Très facile à cultiver, vous n’aurez qu’à passer la main dans son feuillage pour que se dégage sa douce odeur citronnée.

Comment l’utiliser ?

  • En infusion, elle calme le corps et l’esprit en favorisant la digestion tout en aidant à trouver le sommeil
  • Pour changer de la menthe, préparez un sirop de mélisse maison à déguster à l’apéritif ! On vous dévoile la recette en fin d’article

Et tant d’autres : basilic, laurier, aneth, sarriette, persil, coriandre, etc. Le choix est vaste, soyez curieux et n’hésitez pas à faire des essais d’association, vous serez surpris .

Bon appétit !

La recette du sirop de Mélisse

Cueillir 1 bol de feuilles de mélisse, bien les laver et les égoutter
Verser dessus 1/2 L d’eau bouillante
Laisser infuser 1 heure, à couvert. Filtrer le jus pour enlever les feuilles
Ajouter 500 g de sucre au liquide obtenu
Cuire à petit feu pendant 1 heure. Écumer
Mettre dans une bouteille stérilisée quand le sirop est refroidi, ajouter un filet de jus de citron.
A déguster en ajoutant de l’eau bien fraîche !

Conserver au frigo après ouverture et consommer dans le mois

Cette chronique vous est proposée par Barbara Blanc

Barbara Blanc est pharmacienne et consultante en santé et bien-être. Convaincue de l’importance de la prévention et d’une approche globale en santé, elle s’est notamment formée en nutrithérapie et micronutrition. Barbara intervient à l’Université pour Tous du Tarn et auprès de jeunes en Centre social.

Pour en savoir plus sur ses activités, c’est par ici