Panier

Marie-Olga soutient les enfants

Marie -Olga Bel vient d’installer son cabinet de relaxologie et de coaching à Albi. Elle aide notamment les enfants à gérer leur stress et améliorer leur façon de travailler, trouver leur orientation et retrouver confiance en eux….

 

Marie-Olga Bel a souhaité tourner la page d’une autre vie, et a trouvé avec le coaching les outils nécessaires à sa « renaissance ». Elle veut aujourd’hui en faire bénéficier les autres et notamment les jeunes avec du coaching scolaire. « La différence du coaching avec la psychologie, c’est que le psychologue soigne les gens en s’intéressant à leur passé ; un coach parle du présent pour mieux se projeter dans le futur », explique-t-elle.

Relaxologie, contre le stress

Marie-Olga s’est formée à l’école supérieure de coaching à Paris ainsi qu’au Centre de Reikiologie. Cela lui a permis de maîtriser cette technique psychocorporelle et énergétique anti-stress. « Cette méthode est basée sur une relaxation méditative par le toucher, elle sert autant pour les adultes que pour les enfants, souligne-t-elle. On trouve souvent que ceux-ci sont turbulents. Mais quand ils ont beaucoup de choses à dire, à faire, c’est souvent qu’ils ont besoin qu’on les aide à canaliser leurs émotions. » Le coaching que pratique Marie-Olga concerne à la fois la pédagogie – « j’aide les enfants dans leurs apprentissages, à mieux se concentrer, mieux mémoriser », et l’orientation – « comme un complément au conseiller d’orientation ». Mais toutes ses disciplines se complètent…

Aider à faire ressortir les talents

Marie-Olga peut aussi être sollicitée pour une recherche d’orientation. « Les ados mettent souvent de côté ce qu’ils aiment pour appartenir au groupe, souligne-t-elle. Or cela contribue à une mauvaise estime de soi. Mon but est de les aider à faire ressortir leurs talents ».
Elle travaille aussi sur les valeurs. « Quand elles sont bafouées par l’entourage, les copains, cela peut engendrer un mal -être diffus, difficile à définir, analyse-telle. Généralement 6 à 8 séances d’une heure suffisent à faire ressortir d’autres problèmes sous-jacents, un divorce, etc…. »
Les adultes doivent venir chez un coach avec un objectif précis qu’il soit d’ordre personnel (: un problème de couple par exemple) ou professionnel (une reconversion, des problèmes relationnels avec un collègue… ) « Parfois ce sont juste des peurs qui nous empêchent d’avancer. Poser un autre regard sur soi, dans le non-jugement, peut aider à débloquer les choses. Il peut y avoir des moments difficiles pendant la séance, on peut pleurer, mais ça libère », explique la coach professionnelle. « Si je vois quelqu’un en dépression, je ne poursuis pas, j’oriente vers un psychologue », prévient-elle toutefois.

Pour la contacter : 5 rue St Etienne/Albi. 06 65 35 56 33